Projet d’établissement

PROJET D’ETABLISSEMENT 2015-2020

Présenté en Conseil Pédagogique le 25 janvier 2016
Présenté en Commission Permanente le 29 janvier 2016
Approuvé par le Conseil d’Administration le 2 février 2016

PREAMBULE

L’école doit jouer un rôle dans l’éducation des jeunes en transmettant, en construisant et en partageant des valeurs et des codes communs.
Elle doit faire prendre conscience que chacun a sa place, chacun peut la trouver en partant de ses qualités et de ses talents afin d’assurer la réussite de l’élève. Elle doit assurer sa dignité dans la société telle qu’elle est.
Il faut ouvrir sans cesse l’école à la société par exemple avec les moyens offerts par les progrès techniques, technologiques et  tout en en faisant un lieu privilégié, où se construisent les valeurs humanistes et républicaines.
Il s’agit de proposer une ouverture culturelle, sociale, relationnelle fondée sur des valeurs de solidarité et de citoyenneté qui participe activement et quotidiennement à la construction et à l’enrichissement de l’identité plurielle de l’élève.
Notre projet commun est de former des citoyens avertis, conscients, critiques et responsables.

En 2020, au collège international Joseph Vernier…

1.    POURSUIVRE L’AMÉLIORATION DU CLIMAT SCOLAIRE

Un climat scolaire serein permet de faire diminuer les problèmes de violences, l’absentéisme et le décrochage, d’améliorer les résultats, de favoriser le bien-être des élèves et des personnels, de renforcer les liens avec les familles et les partenaires.
Les équipes du collège International Joseph Vernier font du climat scolaire un enjeu majeur de la scolarité des élèves dans notre établissement. Se sentir bien au collège, c’est, pour chacun d’entre nous, mieux travailler, mieux réussir.
Notre ambition est de rendre chacun acteur d’un climat scolaire apaisé.

1.    LA LUTTE CONTRE TOUTES LES FORMES DE VIOLENCE
1.1.    le sentiment de justice dans l’application des punitions et des sanctions
•    des pratiques communes sont mises en place
•    les règles de droit applicables en matière de sanction sont mieux connues
•    la notion de justice réparatrice est développée
•    un permis à point pour les élèves est mis en place
1.2.    les actions de prévention contre l’usage de la violence
•    une  « Journée Citoyenne » (demi-journée banalisée) est organisée
•    les pratiques de jeux violents et de bousculades sont bannis
•    dans le cadre du CESC des actions de prévention sont organisées (estime de soi, capacités psycho-sociales)
1.3.    la vie démocratique au collège
•    un point écoute avec des débats se met en place
•    l’élection des délégués est conçue comme un temps fort dans l’établissement
•    la formation des délégués est approfondie
•    le conseil de la vie collégienne, les éco-collégiens, le conseil de territoire, le comité d’élèves sont mis en cohérence

2.    LES ACTIONS EN FAVEUR DE LA SANTE DES ELEVES ET DES FAMILLES
•    une Journée de la Santé est organisée par niveau
•    des conférences sur la santé pour les parents sont proposées
•    des actions de sensibilisation en faveur d une bonne hygiène de vie (sommeil, alimentation) sont maintenues

3.    LA COMMUNAUTE EDUCATIVE SENSIBILISEE AUX NOTIONS DE SECURITE
•    les règles et les principes de sécurité (alarme incendie, exercice d’évacuation, de mise à l’abri) sont connus et respectées
•    les élèves empruntent le chemin le plus court lors de leurs déplacements (signalétique au sol)
•    les déplacements des élèves sont fluides, afin de réduire les risques de chahuts et de dispersion
•    des formations ASSEC pour les élèves (voire PSC1) sont organisées
•    des formations IPCS sont organisées pour les personnels

4.    LE REPERAGE ET L’AIDE DES ELEVES A RISQUES
•    La cellule de veille se réunit chaque semaine (direction, CPE, COP, assistante sociale, infirmier)
•    le projet ADHERE est poursuivi
•    les médiateurs du Conseil départemental et les éducateurs du centre social La Semeuse sont régulièrement rencontrés

5.    L’IMPLICATION DES PARENTS DANS LE SUIVI DE LA SCOLARITE DE LEUR ENFANT ET DANS LA VIE DU COLLEGE
•    les bulletins sont remis en main propre par le professeur principal
•    les  réunions d’information de rentrée à destination des parents sont organisées le soir
•    un nouveau format de la mallette des parents mobilise davantage les parents
•    on met en place une aide à la communication pour les parents ne parlant pas ou moyennement français avec un groupe de professeurs ou/et élèves ressource pour faire une traduction aux familles
•    des moments de convivialité sont organisés régulièrement par et pour les parents

6.     LA COMMUNICATION INTERNE ET EXTERNE
•    la communication interne (Vie Scolaire, Direction et Professeurs) s’améliore
•    le site du collège reflète la vie de l’établissement en temps réel
•    les informations administratives sur un seul support sont centralisées sur un seul support
•    les outils de communication sont définis selon les publics ciblés

7.     LES CONDITIONS DE TRAVAIL
•    le bien-être des personnels et des élèves est mieux pris en compte
•    tous les membres de la communauté éducative sont pleinement reconnus dans leur fonction, leur métier
•    un coin détente, pour s’y ressourcer, est créé par les élèves
•    des jeux sont proposés aux élèves dans la cour (panier de basket…)
•    une politique d’occupation des différentes salles, leurs usages et leurs équipements (charte d’utilisation) est définie
•    les salles informatiques sont en accès libre pour les élèves
•    la salle d’étude est  conçue comme un véritable lieu de travail avec des ressources accessibles.

8.    LA RELATION ENTRE LES PAIRS : MIEUX VIVRE ET TRAVAILLER ENSEMBLE
8.1.     Actions éducatives
•    la classe citoyenne en 4ème se poursuit
•    les élèves participent à des concours :
o    affiches « Je me  sens bien dans mon collège »
o    « Mobilisons-nous Contre le Harcèlement »
o    Journée sans violence ni insultes
o    Journée de l’élégance  (ou de la courtoisie) : les élèves sont bien habillés et se comportent bien
•    un projet Mieux Vivre Ensemble se développe
•    la formation Médiation par les Pairs est proposée à tous les élèves
8.2.     Vivre ensemble
•    les nouveaux personnels sont accueillis avant la pré-rentrée
•    les nouveaux élèves sont accueillis et pris en charge par les anciens
•    les élèves sont respectueux et solidaires
•    le repas de midi est un moment de détente et de convivialité
8.3.    Travail des équipes enseignantes
•    les enseignants travaillent en équipe et se concertent régulièrement
•    les enseignants mettent en commun des ressources pédagogiques
•    des moments de convivialité pour les personnels ont lieu régulièrement

2.    ASSURER LA RÉUSSITE DE TOUS

L’École républicaine se doit de créer les conditions de réussite du projet scolaire et professionnel de chaque élève. Notre établissement a vocation à accueillir des élèves de cultures différentes et de créer une culture et des valeurs communes par l’enseignement de connaissances et de compétences, définies par le socle et les programmes.
Notre ambition est également de donner à chaque élève les codes scolaires (méthode, attitude, comportement, positionnement face au travail scolaire et au savoir) qui sont des facteurs déterminants dans la réussite et la poursuite d’études

1.    UNE PEDAGOGIE QUI PREND EN COMPTE LES BESOINS DE TOUS LES ELEVES
1.1.     la persévérance
•    les dispositifs alternance et tremplin perdurent
•    la difficulté des  élèves est identifiée et prise en charge dès les classes de 6ème/5ème
•    les élèves ont des ambitions scolaires, ne se dévalorisent plus, pensent qu’ils peuvent réussir
•    les élèves ont un projet en fonction de leur capacité ; ce projet donne sens à leurs apprentissages.
•    les professeurs principaux disposent d’un outil de suivi de leurs élèves, qui accompagne l’élève tout au long de sa scolarité.
1.2.    l’autonomie et le plaisir d’apprendre
•    les élèves travaillent en petit groupe
•    les élèves travaillent dans le calme et la tranquillité
•    le tutorat entre élèves est la règle
•    les élèves s’entraident et tous les élèves progressent
•    les élèves bénéficient tous au moins d’une action (foyer, école ouverte), d’un dispositif pédagogique (section internationale, section sportive…)
1.3.    les différentes modalités d’apprentissage des élèves
•    Les apprentissages sont structurés autour des productions des élèves.
•    les élèves sont évalués de manière sommative périodiquement
•    les élèves bénéficient d’un apprentissage par compétences (pédagogie différenciée, personnalisation)
•    les élèves ont acquis les compétences lecture/écriture
•    les élèves ont une semaine de révisions et sport
•    toutes les interactions sont développées pour construire les apprentissages
•    une évaluation positive et encourageante se développe.
1.4.    la curiosité intellectuelle et l’ambition
•    les projets auxquels participent les classes sont mis en cohérence autour d’un thème fédérateur sur la durée
•    chaque élève participe à la réalisation d’une œuvre collective
•    les élèves ont plus d’ambition scolaire : il y a des liens avec l’enseignement scolaire et les lycées, l’université et les entreprises
•    les élèves découvrent l’université, les établissements d’enseignement supérieur
•    les élèves rencontrent des intervenants extérieurs (Sciences Po)

2.    LA MAITRISE DES CODES SCOLAIRES (IMPLICITES)
•    les élèves maîtrisent mieux la présentation, le comportement scolaire
•    Les élèves sont mieux préparés à la classe de 6ème
•    les 6ème savent mieux gérer leur matériel et tenir leur cahier
•    les élèves de 6ème SI sont accompagnés dans leur organisation et méthodologie ; on favorise l’apprentissage des méthodes, des notions clefs

3.    LA COHERENCE DES PROGRESSIONS D’APPRENTISSAGE SUR LE CYCLE 3
•    le conseil de cycle 3 prépare la liaison école/collège et met en place une progression harmonieuse des apprentissages.

4.    L’ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES DANS L’ELABORATION ET LA REUSSITE DE LEUR PROJET SCOLAIRE ET PROFESSIONNEL
•    les anciens élèves reviennent dans l’établissement pour parler à nos élèves : préparation orientation, exigence de travail
•    tous les élèves obtiennent leur brevet  (ou un diplôme) et ont une solution d’orientation,
•    on part du projet de l’élève : entretien de positionnement pour déterminer leur goût, leur envie, leur personnalité
•    les enfants ont plus la parole : entretien avec professeur principal et élèves
•    les élèves bénéficient d’actions du parcours avenir à tous les niveaux
•    on met en place une banque de données d’entreprises pouvant accueillir les élèves en stage
•    les élèves sont préparés à l’orientation dès la 6ème
•    les parents étrangers reçoivent des informations précises sur l’orientation
•    on fait venir des professionnels et des professeurs de lycée professionnel

5.    LES APPRENTISSAGES PAR LE NUMERIQUE
•    les salles informatiques sont plus accessibles et fonctionnelles (disposition) et équipées de casques.
•    les élèves ont accès aux salles informatiques hors de leurs heures de cours
•    tous les élèves ont un terminal numérique
•    une réflexion sur les usages pédagogiques du numérique est conduite (interaction, coopération, différenciation, régulation des apprentissages, remédiation …)
5.1.    Le numérique et la continuité des apprentissages ;
•    Les élèves ont accès aux cours qu’ils ne peuvent pas suivre (absence, maladie, emploi du temps, etc)
•    Ils disposent de parcours à faire seul, autocorrectif (moodle)
•    Le numérique permet de garder la mémoire des acquis des élèves (portfolio, forum)
5.2.    Le numérique et les parcours personnalises de formation (prise en charge de la difficulté scolaire, développement de l’autonomie des élèves). Les outils numériques du collège permettent :
•    La personnalisation du niveau (besoin de révision, d’approfondissement)
•    Le retour sur ce qui n’a pas été acquis
•    L’utilisation d’autres approches d’enseignement
•    Le recours à d’autres formes d’apprentissage
•    La mise en œuvre de classe inversée
5.3.    La lutte contre les inégalités scolaires (genre, PCS). Les usages pédagogiques du numérique chez tous nos élèves permettent :
•    L’adaptation aux différents modes d’apprentissage
•    de proposer des solutions alternatives au redoublement
•    d’apporter des réponses aux élèves à besoins éducatifs particuliers

6.    L’ACCES RESPONSABLE ET AUTONOME AUX INFORMATIONS ET AUX ŒUVRES
•    les élèves de 6ème bénéficient d’un enseignement à la recherche documentaire (massification de la formation) : ils savent se servir d’outils, de logiciels pour rechercher l’information, l’analyser sur tout support et valider ou non les sources.
•    un espace de découverte artistique est disponible au CDI

7.    LE RAYONNEMENT ET LES PERFORMANCES DE LA SECTION SPORTIVE
•    la coopération avec les clubs de tennis de table est entretenue
•    la section sportive est connue des élèves de CM2

8.    LA COOPERATION AVEC LE GRETA
•    le concept de Formation Tout au Long de la vie est connu des élèves
•    les missions du GRETA (bilan de compétences) sont connues de tous
•    les stagiaires du GRETA sont accueillis séparément

9.    LES DISPOSITIFS D’AIDE  
•    les actions du dispositif Ecole Ouverte se poursuivent et en faire profiter un maximum d’élèves en profite
•    les professeurs connaissent l’ensemble des aides qui peuvent être proposées aux élèves (ainsi que les procédures d’accès), quelles que soient les difficultés rencontrées
•    les professeurs connaissent les dispositifs proposés aux élèves (PRE, CLAS, etc)
•    les enfants connaissent l’ensemble des offres possibles péri-éducatives
•    les dispositifs d’aide sont évalués et on évite l’empilement des mesures d’aide

3.    DEVELOPPER L’OUVERTURE INTERNATIONALE, CULTURELLE ET SCIENTIFIQUE

Les enseignements disciplinaires sont conçus comme une construction, à long terme, des compétences et de la culture personnelle des élèves afin qu’ils s’intègrent dans le monde de demain et qu’ils y prennent part de manière responsable.
Donner du sens aux apprentissages, faire découvrir des ressources culturelles riches et variées, engager les élèves dans une volonté de découvrir et de connaître la culture de l’Autre, leur donner accès aux découvertes et recherches scientifiques, telles sont les ambitions et les objectifs de notre travail auprès des élèves.
Par ailleurs, nous souhaitons résolument ancrer une culture internationale dans notre établissement afin de faire vivre la spécificité de nos enseignements.

1.    L’ASSOCIATION SPORTIVE
•    les relations avec les clubs niçois sont poursuivies
•    la section sportive est mieux connue des écoles hors-secteur

2.    LES PROJETS EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE  (RENCONTRES, PRATIQUES,  CONNAISSANCES)
•    l’établissement a établi des liens avec des théâtres
•    chaque élève a accès à un agenda culturel de la cité
•    tous les élèves découvrent leur environnement par des sentiers urbains
•    chaque élève va rencontrer ou reçoit la visite d’un artiste, d’un écrivain (parcours avenir et parcours EAC)
•    le collège accueille les jeunes musiciens du conservatoire pour des concerts
•    le collège organise plusieurs voyages par an
•    la fête du collège se tient au collège et la salle polyvalente permet d’organiser des concerts ou spectacle (scène, rideau, éclairage, piano)

3.    LES PROJETS EUROPEENS ET INTERNATIONAUX
•    les élèves de SF participent à des échanges en langue française, en anglais et en langue de section. Chacun a un contact avec un élève étranger : correspondances, échanges virtuels (E-Twinning) ou échanges de vive voix (voyage, assistant  avec un correspondant étranger locuteur de la langue enseignée)
•    chaque année, la journée Portes Ouvertes permet de valoriser toutes les disciplines, y compris les langues
•    il y a des échanges en langue étrangère avec des scientifiques
•    nous avons identifié et exploité les ressources locales dans chacune des langues
•    tous les élèves ont assisté à la projection d’un film en VO
•    l’affichage est multilingue dans l’établissement
•    le CDI dispose d’un Pôle Langues fourni, repéré et utilisé par élèves et enseignants
•    il existe des temps forts de valorisation des langues enseignées
o    Tournoi des langues
o    Fête des langues
•    On utilise les dispositifs existants pour faire vivre une culture internationale
o    Danse
o    Atelier cinéma
o    Chorale …

4.    LES PROJETS SCIENTIFIQUES
•    des projets forts en sciences assurent le rayonnement des sciences
•    l’équipement matériel des sciences permet de suivre les évolutions technologiques
•    les élèves mènent un projet scientifique, soit en lien avec l’entreprise, soit en lien avec l’enseignement supérieur
•    tous les élèves sont sensibilisés aux innovations liées au respect de l’environnement
•    sur le modèle des TPE, tous les élèves de 3ème travaillent sur un projet scientifique collectif qui pourrait être récompensé par un « Nobel »
•    les élèves de 3ème passent des épreuves expérimentales en science.
•    tous les élèves sont initiés à la programmation informatique (techno/maths)

5.    LES LIENS SECTIONS INTERNATIONALES /SECTION FRANCAISE
•    les professeurs établissent des liens entre les programmes de SI et ceux des autres disciplines
•    les élèves de SF sont associés/impliqués dans des évènements de SI
•    chaque élève de SI construit un projet présenté aux élèves de SF
•    les élèves de SF découvrent les cultures et langues de SI par des exposés, présentations, saynètes.

6.     LES PROJETS DES SECTIONS INTERNATIONALES
•    dans chaque langue de SI, les élèves participent à un échange ou une correspondance avec un pays de langue de section.
•    tous les élèves de SI visitent un pays de la langue de section (dans le cadre d’un échange) une fois au cours de leur scolarité. Le collège a pu identifier des sources de financement pour les échanges en SI
•    les élèves de SI participent à des projets interdisciplinaires (ex : opéra, ballet)
•    le Collège organise quatre journées (une par langue de SI) : annonces, expositions, présentations,
•    la Section chinoise est implantée
•    des échanges sportifs sont mis en place avec les pays de section internationale
•    un laboratoire de langue est mis en place où l’on utilise un clavier de la langue enseignée
•    une salle est équipée pour chaque langue

7.    L’ACCES A L’ART ET A LA CULTURE
•    chaque élève de section arabe a visité l’institut du monde arabe à Paris
•    chaque élève dispose d’un passeport numérique retraçant son parcours culturel et artistique
•    la demi-pension propose des spécialités culinaires d’un pays différent
•    le journal du collège est trimestriel et permet de faire connaître tous les projets
•    les enseignants ont accès aux ressources culturelles disponibles à Nice et dans la région
•    le collège organise des sorties obligatoires cinq fois par an (musée, cinéma, etc) et tous les élèves vont régulièrement au théâtre, au cinéma, à la cinémathèque
•    le collège organise un ciné-club (films d’auteurs) et des projections culturelles (opéra, ballet, etc)
•    les élèves utilisent des techniques de création artistique (cinéma, théâtre, etc)

4.    RENFORCER LE RAYONNEMENT DE L’ETABLISSEMENT

Notre établissement fait pleinement partie de la culture niçoise et du patrimoine du centre-ville. Construit en 1896, il a accueilli nombre de personnalités : M. Christian Estrosi, Maire de Nice et Président de la région Provence Côte d’Azur, M. Rudy Salles, député des Alpes Maritimes. Il s’agit pour nous de retrouver la confiance de toutes les familles et de scolariser tous les élèves de notre secteur afin de conserver une mixité scolaire et sociale, caractéristique de notre secteur de recrutement. Nos élèves trouvent dans notre établissement des conditions de réussite, fondées sur une écoute et une prise en compte des besoins et des attentes de chaque élève. De nombreux dispositifs et sections permettent à tous les élèves d’exploiter pleinement leurs capacités et de progresser.
Il nous faut poursuivre notre travail de communication en direction des familles et encore mieux faire connaître les sections internationales.

1.    L’ATTRACTIVITE DE L’ETABLISSEMENT
•    nous rencontrons les parents des élèves de CM2 de secteur. Les enseignants interviennent auprès des parents d’élèves de CM2
•    nous présentons le collège et les S.I dans des écoles de quartiers favorisés avec des témoignages d’élèves, la présentation d’un film qui serait aussi sur le site de l’IA.
•    nous renforçons l’attractivité des sections internationales et leur enjeu dans un parcours scolaire d’excellence
•    nous faisons découvrir les salles de langue aux parents lors des journées portes-ouvertes
•    nous organisons des vernissages pour l’exposition des travaux d’élèves (exemple Mosaïque),

2.     LA SECURITE DES ABORDS
•    il y a une présence policière plus régulière et l’emploi du temps des médiateurs scolaires est connu de tous
•    la circulation des élèves (entrée et sortie) est encore mieux régulée
•    le comportement de certains élèves à l’extérieur ne donne plus une mauvaise image.
•    nous travaillons avec les familles, les commerçants, les comités de quartier.
•    la rue Vernier n’est plus sale.
•    on crée un arrêt de bus pour les élèves de St Pierre de Féric

3.    LA POURSUITE DU DISPOSITIF « OUVRIR L’ECOLE AUX PARENTS »

4.    LA POLITIQUE DE COMMUNICATION EXTERNE
•    des articles de presse sont régulièrement publiés dans le quotidien régional.
•    un journal numérique avec des témoignages d’élèves est créé : il présente les projets, les productions les sorties…aux parents et aux écoles primaires (blog UPE2A, etc)
•    le site du collège est régulièrement alimenté
•    un spectacle mis au point par les élèves et leurs professeurs est organisé chaque année
•    des liaisons inter-établissements et inter-cycles sont mises en place
•    les partenariats sont poursuivis
•    une Association d’anciens élèves est créée et ils viennent témoigner.

ANNEXE :

Le dispositif UPE2A au Collège Vernier

Lors de la mise en place du dispositif, le collège a opéré des choix pour favoriser au maximum la progression de nos élèves.  Ces choix sont revus chaque année, après un bilan, pour optimiser leurs intégrations et minorer leurs difficultés.
1.    L’emploi du temps :
-    Pour l’enseignement du français, nous avons souhaité donner un maximum d’heures en classe entière aux élèves. Ce sont les heures de leçon essentiellement. Les heures en groupe permettent ensuite d’approfondir ces leçons, de mettre en place de la remédiation pour les élèves en difficulté ou de rattraper le cours pour les élèves partiellement intégrés et qui l’aurait raté.
-     Les élèves ont été intégrés dès le début de l’année en Mathématiques, en Langues et en EPS. Selon leurs emplois du temps, ils ont parfois été aussi intégrés en Musique, Technologie ou Arts Plastiques.
2.    La pédagogie :
-    Le fonctionnement en projet permet de souder le groupe classe autour d’un objectif commun : les élèves se retrouvent avec plaisir sur des activités qui leur permettent de progresser à l’oral et à l’écrit.
-    Chaque élève est abordé de façon individuelle : au début de l’année, le professeur met en place des objectifs d’intégration qui correspondent à sa capacité de progression personnelle. Ces objectifs sont susceptibles d’évoluer tout au long de l’année, en fonction des progrès de chacun.
3.    Les évaluations :
-    Les élèves doivent être évalués, dans la mesure du possible, de façon positive : à part en Langues, où globalement, ils commencent avec le même niveau que les autres,  voire supérieur, les autres matières sont  attentives à ne pas mettre en échec des élèves qui pourront très rapidement se décourager.
4.    Les intégrations :
-     Une même classe est dévolue au dispositif pour chaque niveau : cela permet de mettre en place des systèmes de tutorat, ainsi que placer un professeur principal convaincu et habitué au fonctionnement des UPE2A et facilite, autant que possible, la gestion des emplois du temps.  La première année , ce fut la section 3 (les lusophones), la seconde, ce sera la section 4 (les russophones)
-    Les intégrations partielles (en Histoire géo ou en Français par exemple)se font toute l’année en fonction du profil, des compétences et du désir de l’élève. Ces intégrations ne sont pas définitives : en cas de difficultés trop importantes, l’élève peut réintégrer son emploi du temps initial.
5.    Les conseils de classe :
-    Les élèves sont rattachés au conseil de leur classe.
-    Un conseil de classe bilan est effectué à la fin des conseils de classe. Il a lieu en présence des délégués élèves élus au sein du dispositif.